01 septembre 2006

Vu et entendu ici et là ...

- Expos Manessier et Bazaine mais aussi "Le mouvement des images" à Beaubourg. Pour cette dernière, projection, entre
autres, de films "historiques" de Man Ray, Duchamp et de Moholy-Nagy ... pour mes préférés.


- Vu, (enfin !) les vitraux d'Alfred Manesier à Céret. Manessier a beaucoup d'importance pour ma musique.

- Vu les Vitraux de Braque et d'Ubac à Varengeville : oui, ça vaut le détour.

- découverte d'un compositeur sur le netlabel Nishi : un dénomé Restive
http://www.notype.com/nishi/releases/102/index.html

- Entendu : Découverte d'un Tangerine Dream, de la bonne époque, que je ne connaissais pas : Green desert.

- Vu: Documentaire sur Arte sur Jean Painlevé. (voir la photo ci-dessus)

- Découverte du format libre de compression non destructeur Flac que je vais sûrement utiliser pour diffuser quelques fichiers.

- Ratage sur Ebay de deux CD de Pierre Henry que je recherche : "La ville" et "L'homme à la caméra".

- Découverte de plusieurs sites légaux de téléchargement "libres de droits". Voir pour plus de détail le blog de Wildorion. A noter que ma musique est présente sur l'un deux : archives.org sous mon pseudo "Ambient field"

- En vue d'une auto-production qui sera en vente sur CD Baby, je recherche un graphiste pour réaliser une pochette très simple.

et enfin lu dans Recording de septembre, une courte interview de Klaus Schulze par notre ami Olivier Bégué... tenez vous bien, on peut lire dans l'intro (non Olivier, t'y est pour rien) : ""l'ex clavier de Tangerine Dream : Klaus
Schulze"" !!!! oui vous avez bien lu ! Klaus Schulze n'a jamais été aux claviers, mais batteur sur un seul album de Tangerine : "Electronic meditation" (1969).


OUF ...


3 commentaires:

deb7680 a dit…

Ce qu'il y a d'étonnant avec le Web c'est qu'il y a des rencontres virtuellles où on se dit, "tiens, j'ai le sentiment de partager des choses avec ce nouveau contact". Et puis là, c'est dimanche matin, je suis à peine réveillé, je dois me préparer à partir travailler, et je regarde les blogs en buvant une bonne tasse de café chaud avec de bonnes tartines couvertes d'un bon beurre demi sel, et donc, je lis Manessier...
Du coup, j'ai toute mon attention qui se cristallise car l'oeuvre d'Alfred Manessier s'est imposée à moi l'été 1996 où le musée d'Abbeville présentait une superbe exposition sur ses grandes tapisseries, celles des Cantiques Spirituels de Saint Jean de la Croix. Ce jour là, je me suis dit que ces magnifiques tapisseries se révélaient aussi comme autant de partitions contemporaines. Et trois ans plus tard, cela donnait la Grande Bleue, du nom du vitrail à l'inverse abyssale que donnait Manessier lui-même à ce vitrail de l'église Saint Sépulcre d'Abbeville. Je te mets un lien sur mon site - que je dois refaire entièrement suite au scrash du PC en avril dernier - et où il y a un reportage vidéo. On y voit les vitraux de l'Eglise Saint Sépulcre.
http://www.deb7680.com/videos.html
Sinon, tu découvrais cet été un nouveau Tangerine Dream, pour ma part, je me suis plongé dans Neu et Edgar Froese.
En tout cas merci pour cette évocation de Manessier qui me donne le coeur léger.

Discoglosse a dit…

"L'homme à la caméra" de Pierre Henry est dispo à la médiathèque de Paris (celle des halles, je crois...). Sinon il y a plein d'autres versions, celle de Biosphere est très bien [http://www.biosphere.no/substrata2.html], celle de Cinematic Orchestra pas mal...

Patrick W a dit…

J'ai Biosphere... pour P H merci pour l'info