03 octobre 2006

Nostalgie d'automne...


Oui il y a des choses très bien qui sortent, malgrès le téléchargement, l'étiquette "musiques difficiles" à produire, vendre, distribuer etc. Je ne comprends pas comment et pourquoi le nouveau/ancien (dont j'ai évoqué la sortie il y a qq mois) Michel Chion, Tu (dans les bacs le 15, enfin les bacs ... ce qu'il en reste) va sortir sur un tout jeune label, qui ne possède qu'un opus à son catalogue, un opus plutôt house ! Curieux voisinage. En tout cas on peut le pré-commander chez eux ***(oui, pour la pub, c'est pas cher, par ici la money Brocoli ...)

et notre tête chercheuse, le mystérieux Coltraz, a déniché une réédition qui a tout pour plaire, Philip Weren (oui je sais c'est encore une vieillerie, qu'est ce que j'y peux moi?)
"Anti-académiques, planantes, voir psychédéliques, ces compositions méritent vraiment une écoute attentive. Un disque essentiel pour tous les inconditionnels de Hans Edler, Klaus Schulze, The Nihilist Spasm Band, Intersystems, Tod Dockstader, Conrad Schnitzler et le Pierre Henry des années 50 !" ben avec ça, j'en connais plus d'un qui va investir dans ces 2 CD...

et le "Cabinet de curiosités musicales" qui s'y met lui aussi en nous faisant saliver avec le curieux label Creel pone.

C'est une rentrée à rebour...

*** le label Brocoli innove, on peut commander le cd de M Chion pour 15€ (port compris qui dit mieux?), ou , pour 10 € on peut le télécharger, soit en mp3 (320 kbps), soit en Flac (compression sans perte de qualité). Je crois que la distribution classique de cd devra revoir un jour sa copie.

9 commentaires:

geoffroy a dit…

merci pour la news sur la sortie de Tu. La première release du label était en effet quelque part plus house, mais allez écouter le morceau Juste avant l'orage, En forêt ou Y a-t-il de l'eau sur Mars, vous verrez le lien (en plus il est téléchargeable gratuitement en MP3 96 kbs).

Venez donc au festival Brocoli le 5 octobre à l'OPA, Paris, Bastille, Michel Chion jouera, ainsi que Rainier Lericolais (musique concrète sur laptop), Minizza (la première release du label, mais pour une pièce de 25 minutes très ambient, dédiée à Terrence Malick), David Fenech (guitare préparée), Daniel Palomo Vinuesa et Pascal Dalmasso (voir "L'homme approximatif", drôle de mélange de jazz, electronica, et musique expérimentale sorti chez Signatures/Radio France cet été), Pierre-Yves Macé (Sub Rosa, Tzadik) qui nous fera une preview live de sa grande oeuvre concrèteLes Passages, et pour finir les drones de Discipline.

En plus c'est gratuit.

Plus d'infos sur www.brocoli.org

Au plaisir!!
Bravo pour le blog de haute tenue!

Patrick W a dit…

Merci Geoffroy, il ne manque plus que moi avec mes synthés pour que le plateau soit au grand complet... ;-))

Dommage que se soit du mp3 à 96 k à télécharger... !
cela dit je ne m'explique toujours pas comment M Chion sorte sur ce label... les temps changent...
ah j'oubliais, je viens de recevoir TU ...

Bonne chance pour vos prods, et toutes les futures...

geoffroy a dit…

le MP3 à 96 kbs est la version gratuite = équivalent du shareware. Si t'aimes, tu peux acheter le CD à 15 € frais de port compris, ou 10 € pour MP3 320 kbs, FLAC ou AAC Lossless.

Pourquoi "Tu" sort sur notre label ? Parcequ'on est hyper fans de musique concrète, et qu'on cherche à promouvoir toutes les formes de musiques expérimentales, qu'elles soient plus tournées vers l'electronica ou les musiques plus académiques / sérieuses.

Après tout, ce sont les mêmes personnes qui écoutent ces styles de musiques soit disant disparates, non ?

Patrick W a dit…

Merci pour ce dialogue, c'est rare sur ce blog qu'un participant en "rajoute".
Le but de mon blog, ce n'est pas de jouer à l'apprenti journaliste ou à l'agence de pub mais bien de faire connaitre ma musique. Je suis à la recherche d'un label. Etes vous interessé par ma musique? Il y a des tonnes de mp3 à écouter sur le web... et d'autres qui vont finir sur un cd démo qui va partir sur plusieurs labels, des que mes démarches administratives (Sacem) seront bouclées.
Si je dis ça sur Michel Chion, c'est que , à ma connaissance, c'est la première fois qu'une oeuvre, disons académique, réalisée au Grm et fruit d'une commande d'état, n'est pas sur le label Ina ou ses "émanations". De plus ce n'est jamais sorti sur lp à l'époque ... et pis tant pis... le principal c'est la galette finale. Le principal c'est que cette musique puisse se diffuser et vivre. Le principal c'est votre prise de risque/courage et votre ouverture.
A+ et merci pour votre participation.

geoffroy a dit…

En fait, c'est pas la première fois qu'un artiste de musique concrète sort un disque sur un label qui ne fait pas que ça.

Il suffit de voir les compilations de Sub Rosa, ou les sorties de Luc Ferrari sur Blue Chopsticks, le label de David Grubbs, qui a la base fait plus de la folk (très intelligente d'ailleurs, notamment au sein de Gastr del Sol).

Pour ta musique, je n'ai pas encore écouté, mais je vais le faire.

Patrick W a dit…

Non bien sûr c'est pas la première fois, mais comme je suis un vieux mélomane, intoxiqué à la sauce marketing 2006, une audace comme votre label me ramène des années en arrière, quand on faisait de la musique avant de l'argent et qu'il y avait des gens qui écoutaient, qui achetaient, qui en parlaient...

Luc Ferrari : si il y en a un qui est atypique, c'est lui !

Oui Sub rosa ... et bien je vous souhaite de devenir un Sub Rosa français.

Bonne écoute et contacte moi par mail si ça te plait...

xk_liber a dit…

Salut.
J'ai parcouru un peu ton/votre site, c'est sympa et très recherché et travaillé comme expériences auditives, musiques et bruits d'ambiances, ... :)
ça pourrait servir pour plein de choses (films, musiques d'ambiances pour expos, musées, ... voire même jeux de rôles).

Pourquoi ne pas te/vous faire également une page sur MySpace.com très en vogue et réputé parmis le milieu des musiciens (tous, pas forcément ceux signés) ?

Ils prévoient, en plus, de lancer prochainement leur service de vente de morceau (pour les artistes) où l'artiste peu fixer ses prix et où la rémunération se fera équitablement entre Myspace et l'artiste.

C'est pas pour leur faire de la pub mais plutôt pour que tu (bon allez je choisi :P ) en ais plus encore.
;)

Bonen continuation !

xk_liber a dit…

D'ailleurs..., à propos du Festival :

espace MySpace de InFactParis :)

Patrick W a dit…

C'est vrai mais j'accroche pas à Myspace, on a quelques retours avec l'expérience de Wildo (voir sur son blog !) et je suis aussi sur la page du label Nishi,le patron m'a demandé mon autorisation. Mais tu as peut être raison ... mais j'aime pas Myspace, je sais pas pourquoi: le graphisme, l'ergonomie. J'attends la concurence.
Merci pour ton commentaire