30 mars 2009

La mort de la synthèse FM?












Dans le journal Le Monde du 28 mars, dans l'article de Pierre Gervasoni et Marie-Aude Roux intitulé "Ces compositeurs qui travaillent au clavier de l'ordinateur", nous pouvons lire, outre le fait que l'auteur se mélange la tablette graphique entre l’écriture (la composition) par ordinateur et la synthèse sonore, on peut lire donc une citation d'un entretien avec le compositeur Marc Monnet. Je cite : "Nous vivons dans une idéologie fondée sur l'obsolescence permanente des systèmes, pour des raisons commerciales. Par exemple, ma pièce Bibilolo ne peut plus être jouée car on ne trouve plus de machines vouées à la synthèse FM, la modulation de fréquence étant passée de mode."




Photo ci-contre : John Chowning, Compositeur américain, né en 1934, il s'est rendu célèbre en inventant la synthèse FM, synthèse sonore par modulation de fréquence, en 1967.







L'auteur de l'article a-t-il saisi ce qu'a voulu dire Marc Monnet, car cette affirmation est... fausse et étonnante. Outre le fait que la synthèse FM passionne encore de nombreux électroniciens, on trouve toutes les machines qui ont fait le son des années 80 à des prix défiants toute concurrence, comme on dit. Il y a depuis quelques années, des dizaines de logiciels qui émulent le DX7 par exemple, et au passage le muscle, comme FM8...Côté hard, le must étant, parait–il, le Fs1R. (environ 400 €). Ne me dite pas qu’il ne reste pas à l’Ircam dans quelque cave, un petit DX7 ? Car il y avait des stages DX7 il y a quelques années, place Stravinski, à la pelle… Il n’y a pas, c’est vrai, de nouvelle machine dédiée à la FM sur le marché.